lundi 15 novembre 2021

Les Voyageurs du crime


Après le grand succès théâtral du Cercle de Whitechapel [d'après le texte de 2014 de Julien Lefebvre] Jean-Laurent Silvi met en scène au Lucernaire Les Voyageurs du crime, une enquête haletante dans l’univers raffiné du plus célèbre train du Monde, l’Orient Express ! Dignes d'un roman d'Agatha Christie les personnages de cette saga au pays des Balkans mettent à très rude épreuve la patience légendaire de Conan Doyle, interprété par Ludovic Laroche

Les Voyageurs du crime - Théâtre du Lucernaire 

Dans cette fresque policière aux parfums très victoriens l'on retrouve  la plupart des comédiens du Cercle de Whitechapel [2016,  le Lucernaire].  Agatha Christie avait déjà été inspirée dans trois de ses romans, dont le fameux Le crime de L'Orient-Express (1934), par le mythique train. Dans cette même atmosphère entre chien et loup, mêlant gens cosmopolites de bon milieu et pulsions inavouables Julien Lefebvre plante son souriant thriller dans une énigme mettant cette fois-ci sur la sellette huit passagers. Comme dans tout bon roman noir anglais, délicieusement suranné,  avec un zeste de perversité, le spectacle commence en toute décontraction.

Les Voyageurs du crime - Théâtre du Lucernaire 

Doyle flâne dans le couloir luxueux du train. Il s'enquit d'une petite dispute entre l'écrivain Bram Stoker et le chef de train, penaud, qui rechigne à sa demande. Au passage de la frontière bulgare l'histoire s'accélère : une jeune fille de bonne famille hurle que sa mère qui dormait tranquillement dans son compartiment a disparu. C'est le point de départ pour l'enquête de Doyle, qui, tel Hercule Poirot, va se lancer dans une course contre la montre pour identifier le suspect.  Dans ce train luxueux il ya   madame Mead, vieille fille préceptrice un peu snob et miss Cartmoor, dite « la Sarah Bernhardt de Buffalo », élégante et précieuse. 

Les Voyageurs du crime - Théâtre du Lucernaire 

Pour compléter le duo il y a aussi un certain monsieur Souline,  champion d'échecs grognon à l'accent au couteau ainsi qu'un tatillon  chef de train qui tout au cours du voyage devra rendre compte à Doyle des multiples contradictions de ses déclarations. Dans une formule tonique entre boulevard et comédie policière le spectacle Les Voyageurs du crime nous entraîne dans une enquête pleine de rebondissements et. délicieusement parcourue d'évènements loufoques. Et comme dans Le Cercle de Whitechapel le père de Sherlock Holmes devra compter sans réserve  sur l'esprit  hors pair de déduction (et de contradiction !) de ses inséparables et agaçants collègues, le dramaturge George Bernard Shaw et l'écrivain Bram Stoker, auteur célèbre de Dracula

Les Voyageurs du crime - Théâtre du Lucernaire 

Particulièrement bien rodé le spectacle est propulsé par une très forte dynamique des comédiens : Ludovic Laroche, complètement investi dans un rôle d'enquêteur espiègle et têtu à la Columbo Jérôme Paquatte dans celui d'un Bram Stoker loufoque et bon vivant - obsédé par la bouffe ; Nicolas Saint-Georges  dans celui d'un 'humoriste arrogant et mondain, coupant éternellement les cheveux du monde en quatre. L'on remarquera aussi l'originalité du décor statique (une locomotive, la Pacific 231) ainsi que la méticulosité de la reconstitution historique - costumes, allusions aux vieux conflits du XIXe et  gentille raillerie  des mentalités de l'époque. Au final un spectacle charmant et tonique à la progression  scénique redoutable !

durée : 1 h 40

Les Voyageurs du crime, de Julien Lefebvre
Mise en scène : Jean-Laurent Silvi
Avec Stéphanie Bassibey, Marjorie Dubus, Céline Duhamel, Pierre-Arnaud Juin, Ludovic Laroche, Etienne Launay, Jérôme Paquatte, Nicolas Saint-Georges

Théâtre du Lucernaire (Théâtre rouge)
53, rue Notre-Dame-des-Champs
Paris 6e
horaires : du mardi au samedi à 21 h, le dimanche à 18 h ; les dimanches 19, 26 décembre 2021 et 9 janvier 2022 à 20 h 30
Relâches les 25 décembre et 1er janvier

jusqu'au 9 janvier 2022














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire