lundi 19 avril 2021

Détours insolites en Val de Loire


Dans Détours insolites en Val de Loire, ouvrage érudit et décalé, le journaliste Sébastien Drouet et le photographe Pascal Avenet nous font découvrir 60 lieux surprenants de la région... L'on se ballade des recoins secrets de Chambord au curieux café-musée consacré à Lénine en passant par l'insolite longue ligne de béton, qui rappelle, en pleine campagne, le projet ferroviaire avorté dans les années 70 de la liaison Paris-Orléans.  Plutôt que de proposer au lecteur un  énième guide classique culturel les auteurs de ce livre, férus de patrimoine et piliers du Magazine de la Touraine, ont choisi une voie plus baroque,   truffant ce Beau Livre d'anecdotes et de repères historiques, quelque part  entre carnet de voyage et rencontres insolites mises en images et en mots.

p. 12 : La façade de la Fondation du doute, Blois. © Ben Vautier/Adagp, Paris 2021

Ainsi, à Olivet (Loiret), ils ont rencontré l'original Raymond Servais, qui dans sa chapelle, vestige d'un château démantelé, sculpte dans le bois les personnages qui ont fait l'histoire de France. Une autre rencontre insolite est immortalisée en photo à Fleury-les-Aubrais (Loiret)  : celle d'André Robillard (né en 1931), figure célèbre de l'art brut, qui réside dans l'établissement public de santé mentale Daumézon.  Dans le parc de l'établissement trône une de ses sculptures géantes. L'amateur d'histoire, le touriste ou le simple curieux sera séduit par cet ouvrage au ton humoristique, pédagogue et complice qui quadrille malicieusement le Val de Loire et qui propose ces lieux. Au  domaine viticole de Tigné (Maine-et-Loire)  le maître des lieux, Gérard Depardieu.  pose en compagnie de son vigneron. 

p. 40 : Labyrinthe végétal, Beaugency. ©DR

Moins connue Soeur Fabienne pose à Baugé (Maine-et-Loire) dans sa communauté religieuse devant  La Croix de Lorraine, symbole du gaullisme. Elle est chargée de montrer aux curieux cette croix chargée d'histoire, qui fut enrichie de pierres précieuses par les orfèvres du roi Charles V et déjà connue en 1456 sous le nom de « croix double d'Anjou ». D'autres lieux variés sont à voir...  A Nibelle (Loiret) le sommet du belvédère des Caillettes offre une vue imprenable sur la forêt domaniale d'Orléans. (Il a été ouvert en 2002 et pour accéder au sommet il faut quand même gravir 157 marches !).  A Beaufort-sur-Anjou (Maine-et-Loire) le musée Denais invite à découvrir un véritable cabinet de curiosités, où les oeuvres d'art voisinent avec des momies ou des insectes naturalisés.

p.74 : Sculptures troglodytes, Dénézé. ©DR

Personnage insolite Joseph Denais (1851-1896) fut le créateur de ce musée. A Beaulieu-lès-loches (Indre-et-Loire) une association d'amoureux du patrimoine meunier a sauvé de la ruine et de l'oubli un vieux moulin hydraulique. Signalons également  ce lieu peu banal situé à Louresse-Rochemenier (Maine-et-Loire).  Dans ce village de sites souterrains l'on peut visiter  les habitations en passant par le toit pour accéder au rez-de-chaussée ! Au final Détours insolites en Val de Loire est  un guide étonnant et sans prétention,  proposant de faire découvrir la région sur un mode à la fois moins classique et plus aventureux !

Détours insolites en Val de Loire, Sébastien Drouet (textes), Pascal Avenet (photographies), éditions Ouest-France, collection Tourisme, relié, grand format, 120 pages/150 photos, 2021












Aucun commentaire:

Publier un commentaire