lundi 30 septembre 2019

Vie et mort d'un chien traduit du danois par Niels Nielsen



Au Théâtre de la Tempête Jean Bechetoille met en scène son texte Vie et mort d’un chien traduit du danois par Niels Nielsen, poignant drame familial aux accents surréalistes et humoristiques. 


Comme beaucoup de  familles celle des Nielsen accumule les problèmes et les malentendus. Entre disputes quotidiennes et réconciliations hasardeuses nous suivons sur scène le destin tragique de cette famille franchement névrosée, composée des parents (Henrik et Hana) et de leurs trois enfants (Vincent, Markus et Benedikte). La mort de Vincent servira de révélateur chez ses membres et toute l’architecture théâtrale de la pièce reposera donc sur cette présence à la fois funèbre et l’on ne peut plus « vivante » de ce jeune homme, par ailleurs considéré   par son entourage comme schizophrène.

© Vie et mort d'un chien traduit du danois par Niels Nielsen  
 Théâtre de la Tempête

Evitant certaines lourdeurs théâtrales propres à la représentation du pathos familial le metteur en scène adopte de façon intéressante un ton à la fois réaliste et fantastique, parvenant ainsi à l'expression entière de la dimension cachée et symbolique de la place de la mort chez les vivants. A travers d’incessants flashbacks Bechetoille envisage toutes les implications de cette mort injuste, explorant autant la dimension de la douleur et de la culpabilité que celle du suicide et de l'échec de l'éducation. Le travail choral des comédiens se révèle ici particulièrement expressif.

© Vie et mort d'un chien traduit du danois par Niels Nielsen 
 Théâtre de la Tempête

Et la trouvaille amusante du personnage du chien parleur contribue à donner à l'ensemble une coloration à la fois humoristique et métaphysique. Vie et mort d’un chien traduit du danois par Niels Nielsen est une fiction avec des aspects autobiographiques. En 2015 le frère de l'auteur s’est fait renverser sur une autoroute en Isère. A partir du fait réel de cette mort mystérieuse - a priori un suicide - l’auteur dans ce spectacle aux aspects réalistes et symboliques nous interroge de façon cruciale sur la place des disparus dans nos vies. 

© Vie et mort d'un chien traduit du danois par Niels Nielsen  
 Théâtre de la Tempête

Quoique insolite et grave la pièce se profile souvent drôle comme dans cette scène phare où lors d'une thérapie en France Markus Nielsen  affronte ses démons familiaux. Au final un spectacle de grande qualité qui   pourra  rappeler à certains  Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit [mis en scène en 2015 en par Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête], pièce étrange à l’humour naïf et acide qui progressait sous la forme d'un thriller psychologique sur fond d’autisme et de tensions familiales.

durée : 1 h 45

Vie et mort d'un chien traduit du danois par Niels Nielsen  
Texte et mise en scène : Jean Bechetoille
Avec Alice Allwright, Guarani Feitosa, Romain Francisco, William Lebghil, Laurent Lévy, Nadine Marcovici

Théâtre de la Tempête (salle Copi)
Cartoucherie, Route du Champ-de-Manœuvre
Paris 12e
horaires : du mardi au samedi à 20 h 30, le dimanche à 16 h 30

jusqu' au 20 octobre 2019




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire