lundi 30 septembre 2019

Brighter Days, le nouvel opus de Robert Randolph and the Family Band


Avec  Brighter Days Robert Randolph and the Family Band propose  un opus plein de feeling  se faufilant entre gospel, blues et funky.


Issu d’une famille de chanteurs Robert Randolph joue de la lap steel guitar dans les églises depuis ses 17 ans.  Cet enracinement dans le blues et le gospel est sans doute la marque phare de son groupe, qui comme son nom le suggère travaille en collectif avec une sœur (chant) et des cousins (basse, percussions). Brighter Days est à l’image des 5 précédents opus de l’Américain roots  : orienté  groove, balançant en permanence entre gospel inspiré  et influences  blues-rock.

Robert Randolph

Propulsé par une production impeccable (la qualité des arrangements) et par un feeling bouillonnant Brighter Days est un disque des plus agréables à l'écoute avec des titres percutants comme « Have Mercy » porté par de gros chœurs gospel ou « Baptise Me », propulsé par une implacable rythmologie funky. L’on remarquera aussi que beaucoup de titres (« Don’t Fight It », « Cut Em Loose ») ont une forte résonance existentielle, collant à la fois aux préoccupations de la vie quotidienne et au mode d’expression propre au gospel. Quant à la steel guitar, l'instrument emblématique qui a fait la réputation de  Robert Randolph depuis le début des années 2000, elle a une forte fonction symbolique.


''La guitare steel est bien plus qu’un instrument de musique dans certaines branches évangéliques. A partir des années 30 elle remplace l’orgue et ce simple dobro joué à plat prend une dimension presque cultuelle d’où émergera l’art musical baptisé Sacred Steel'' peut-on lire dans une revue musicale de vulgarisation.  On signalera aussi parmi la grande variété des titres (au nombre de 10)   « Cut Em Loose », lorgnant vers le hard-blues et  « Strange Train », titre très rock ainsi que « Simple Man », un blues méditatif. Propulsé à la fois par l’intensité des chants gospel, l’excentricité propre aux sonorités de pedal steel ainsi que par une écriture blues-rock simple et excitante, Robert Randolph et son groupe  nous propose avec Brighter Days une  synthèse particulièrement entraînante de la musique traditionnelle américaine, de Ray Charles aux Temptations !

Brighter Days,  Robert Randolph and the Family Band, Mascot Label Group, USA, 2019






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire