lundi 9 décembre 2019

In Focus, le nouvel opus de Materialeyes



Un an après Strange Road le groupe anglais Materialeyes sort In Focus, un disque intéressant de prog rock comptant 6 titres.


Originaire de la région de Manchester Materialeyes est composé de Dave Westmoreland (chant, claviers guitare), Will Lawery (chant, guitare), Martyn Howes (chant, guitare, claviers), Billy Longicorne  (percussions), "Mad" Bill Mosey  (basse) et de Dianne Howes (flûte, chant).  Il offre à entendre un rock progressif de qualité orienté vers les seventies (Yes, Genesis, Pink Floyd, Focus) et le art rock avec des sonorités jazz, blues et folk.

Materialeyes

Les compositions de Materialeyes  sont assez élaborées comme sur « The Poet », qui rappelle à la fois - pour ses parties vocales traînantes  (celles de Will Lawery) et ses chatoyants arrangements de claviers et guitare acoustique - le Pink Floyd de la période Atom Heart Mother et le Bowie de celle de Space Oddity. Quant au mélodique et très camélien « Waterfall », il repose essentiellement sur les parties de guitare acoustique et le chant inspiré de Dave Westmoraland. « In the City »privilégie des sonorités prog et West Coast. Avec son atmosphère space « A Cold Wind » est un autre bon titre mélodique. Quant à « Fields of Heaven », porté par un élégant crescendo guitare/claviers/percussions, il  s’oriente vers le canterbury et le folk. Au final, sans être passéiste,  Materialeyes avec   In Focus propose un disque agréable à l’écoute, offrant à entendre une musique à la fois mélodique et recherchée.

In Focus, Materialeyes, autoproduction, Grande-Bretagne, 2019


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire