lundi 14 octobre 2019

Fragments of the 5th element, le nouvel opus de Magic Pie


4 ans après King For a Day le groupe norvégien de rock progressif Magic Pie sort Fragments of the 5th element, un opus puissant et mélodique orienté vers le hard-rock des seventies, le prog jazz et la pop.


Avec Fragments of the 5th élément  l'on retrouve la formation inchangée du précédent opus, composée de Kim Stenberg [chanteur,guitariste], Eirikur Hauksson [chanteur], Eirik Hanssen [chanteur], Jan Torkild Johannessen [batteur] et  Erling Henanger [chanteur, clavier], Lars Petter Holstad [chanteur, bassiste].

Magic Pie

Evoluant depuis le début des années 2000 les  chevelus Scandinaves de Magic Pie se sont forgés une solide réputation dans le paysage progressif européen. Côté influences l’on peut citer en vrac : Deep Purple, Queen, Kansas, Genesis, Dream Theater, Flower Kings ou Spock’s Beard. Composé de 5 titres ce 5e opus de la Tarte magique possède tous les ingrédient qui en  ont fait la saveur : une originalité du travail vocal (chant et chœurs), le charme excentrique d’une musique à la fois mélodique et percutante où les claviers (synthés, piano et orgues) font jeu égal avec les guitares et la rythmique.


Cette  cohésion tonique  se repère dès le premier titre. « The Man who had it all » est un morceau  surfant habilement  entre  hard-rock mélodique et climats prog et jazzy. Autre morceau survitaminé « P & C » retient l'attention avec ses arabesques vocales et claviéresques faisant inévitablement songer à Deep Purple et à Queen. Fragments of the 5th élément se distingue avant tout par  l’aisance dans les arrangements vocaux et sa qualité instrumentale. « Table for two » rappelle à la fois Genesis et The Flower Kings. Quant à « Touched by an angel », atmosphérique morceau mid-tempo bluesy, il se distingue par un accrocheur crescendo guitare/percussions/claviers.


Orienté vers un  progressif flamboyant style Flower Kings, Spock’s Beard et même Pendragon « The Hedonist » est un ambitieux titre prog de plus de  20 minutes. A la fois tendu comme du Van  der Graaf Generator et sautillant comme un bon vieux Gentle Giant « The Hedonist » avec ses changements incessants de rythme et de style (pop, rock, blues, psychédélique, jazzy) peut déconcerter l’auditeur. (Il nécessite sans doute plusieurs écoutes pour en  apprécier  toute l’originalité captive.) Après quatre années d’absence discographique  avec Fragments of the 5th element  Magic Pie confirme son originalité musicale et sa position phare dans le rock progressif scandinave.


Fragments of the 5th element, Magic Pie, Karisma Records, Norvège, 2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire