lundi 2 novembre 2015

Expo Ragnar Kjartansson - Seul celui qui connaît le désir


Ragnar Kjartansson

Actuellement au Palais de Tokyo, dans le cadre de la saison La vie magnifique, l’on peut découvrir Seul celui qui connaît le désir, première expo personnelle en France de l’Islandais Ragnar Kjartansson, né en 1976.


Performeur de la mélancolie drôle et artiste iconoclaste, l’on pourrait classer quelque part Ragnar Kjartansson entre Jan Fabre - pour son curieux univers théâtralisé - et Bill Viola - pour la beauté froide et poétique de ses films. Artiste généraliste à la croisée de la performance, du cinéma et du théâtre, Kjartansson invite régulièrement acteurs, amis ou membres de sa famille à investir un lieu transformé en espace scénique ou en plateau de tournage.

Ragnar Kjartansson, Bonjour, 2015.
 Coproduction du Palais de Tokyo et du Festival d’Automne à Paris.
 Vue de l’exposition « Seul Celui qui Connaît le Désir », Palais de Tokyo, Paris, 2015.
 Courtesy de l’artiste et Luhring Augustine (New York); 
i8 Gallery (Reykjavik). 
Photo : Aurélien Mole. 


Pour le Palais de Tokyo, il propose Bonjour, une récente performance en boucle. Ayant reconstitué le décor pittoresque d’une place et de la maison d’une petite ville française, l’artiste nous conte sur le mode rétro, domestique et littéraire la rencontre fugace d’un homme et d’une femme à travers deux comédiens performeurs. Outre cette étonnante prestation délicieusement surannée, l’on peut voir une dizaine de films courts grand format représentatifs du travail  de l’artiste islandais, marqué par l’humour, l’insolite du quotidien et les caprices de la nature.


Ragnar Kjartansson,World Light-The Life and Death of an Artist, 2015 
Une commande/ Commissioned by Thyssen-Bornemisza Art Contemporary, Vienne/ Vienna Courtesy de l’artiste et/ of the artist and Luhring Augustine (New York); I8 Gallery (Reykjavik).


Diversifiées, les scènes par leur apparente banalité peuvent désorienter le visiteur : incendie d’une maison en pleine forêt ; séance de piscine en compagnie d’un chien apeuré ; déjeuner d’amoureux dans un restaurant ; enfants s’amusant dans la verdure ; couple faisant l’amour ; chien assoupi devant horloge qui sonne, mystérieux bateau sur lac suisse… Avec sans doute beaucoup de délectation et une part de masochisme, Kjartansson s’amuse à nous étonner dans un jeu constamment renouvelé entre fiction et réalité. Récemment, le créatif-pince-sans-rire déclarait : Aujourd’hui, un artiste écrit des mails, remplit des tableaux Excel... Mais quand j’ai fait l’école des beaux-arts, je voulais être un peintre qui boit et fume à la chaîne. J’ai donc décidé de réaliser ce rêve. 


Expo Ragnar Kjartansson - Seul celui qui connaît le désir
Palais de Tokyo 
13, avenue du Président Wilson
Paris 16e
horaires : de midi à minuit tous les jours, sauf le mardi

jusqu’au 10 janvier 2016

Ragnar Kjartansson, performance « Bonjour » au Palais de Tokyo,
 Festival d’automne à Paris, 2015







Aucun commentaire:

Publier un commentaire