lundi 21 janvier 2013

La vie est un rêve




 

La vie est un rêve (v.1633) [La vida es sueno], pièce du poète dramatique espagnol Pedro Calderon (1600-1681), est généralement considérée - de même que Don Quichotte de la Manche - comme le chef-d’œuvre du Siècle d’or. Jacques Vincey s’attaque à ce mythe, mettant en scène au Théâtre 71 cette oeuvre délicieusement métaphysique.

Avec ses oracles monstrueux et ses phantasmes de succession et de meurtre, l’aspect délirant de La vie est un songe perce dès le début du drame par un climat baroque et sa trame savamment tordue : un roi (Basile), après avoir enfermé son fils (Sigismond) dans une tour, le libère en vue de trouver un successeur au trône. Après avoir constaté sa violence, il le drogue et le place de nouveau en prison, lui faisant croire à son réveil que tout ce qu’il a vécu était un rêve…

Crédit photo : Pierre Grosbois - La vie est un rêve  


 Dans un insolite décor baigné de lumières, Jacques Vincey transpose ses personnages dans le labyrinthique drame de Calderon, douloureux jeu de pistes qui les amène indéfiniment  à s’interroger sur la capacité à maîtrise leur destin. (Pour Calderon,  le monde - nature et société - n’est qu’apparences.) Par une mise en scène  poétique et alerte,  les personnages surfent dans cet univers indéterminé de langue plutôt raffinée, propice  à la réflexion philosophique et au fantastique morbide. Les comédiens offrent un jeu de qualité. (Basile, Sigismond, Clairon et Astolphe sont particulièrement convaincants.) Si l’on met de côté quelques passages ampoulés, le texte de Calderon frappe avant tout par sa modernité. Bien avant l’avènement de la psychologie moderne et de ses concepts à la mode (« la fameuse résilience »), l’auteur d’Echo et Narcisse interrogeait subversivement par la forme théâtrale  ses contemporains du XVIIe siècle sur le monde, pressentant dans la réalité « subjective » de chacun l'essence même de la vérité.
La vie est un rêve, et  un superbe spectacle  à découvrir !

durée : 2 h 30

La vie est un rêve, de Pedro Calderon de la Barca
mise en scène : Jacques Vincey

Théâtre 71
3, place du 11 novembre
Malakoff
mardi et vendredi (20 h 30) ; mercredi, jeudi, samedi (19 h 30), dimanche (16 h), relâche le lundi

du 15 janvier au 2 février 2013

Crédit photo : Pierre Grosbois - La vie est un rêve 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire