lundi 6 juin 2022

Timbuktu, le nouvel opus de Oumou Sangaré

Cinq ans après Mogoya la chanteuse malienne Oumou Sangaré nous revient avec Timbuktu, un opus mélodique et puissant aux sonorités africaines à la fois modernes et ancestrales. Comme son titre l'indique, le CD est aussi un hommage douloureux et spirituel à Tombouctou, ville sacrée, pleine de livres très anciens et de mausolées qui ont été saccagés. Oumou Sangaré est née à Bamako de parents originaires du Wassoulou, une région historique au sud du fleuve Niger. (Sa mère était la chanteuse Aminata Diakité.) Depuis 1990 Oumou Sangaré est considérée comme une ambassadrice du Wassoulou, très inspirée des musiques et danses traditionnelles de la région.


Elle écrit et compose ses chansons qui s’appuient sur une forte critique sociale, concernant notamment la place de la femme et des humbles dans la société. Sur ce 9e opus elle exprime particulièrement la douleur des Tombouctiens, après tous les conflits armés qu’ils ont subis et qui persistent aujourd’hui. L'on remarquera sur Timbuktu la délicatesse instrumentale où Sangaré place ses arabesques vocales voyageuses entre luth, dobro, banjo, guitare électrique et synthétiseurs subtils. Pour cet opus voyageur, elle s'est entourée du guitariste et joueur de dobro français Pascal Danaë et du trio blues créole Delgres, qui a coréalisé cet’album de 11 titres. 


L'ensemble aboutit à un disque raffiné et percutant, mêlant effluves blues et pop rock aux sonorités africaines.. Le charme est au rendez-vous et Timbuktu possède la même saveur ensorcelante que le superbe Kanou (2014) de Mamani Keïta, autre autre grande voix du Mali. 


A cette musique aux parfums variés et nostalgiques se greffent des textes incisifs dans lesquels la chanteuse malienne évoque son combat de toujours en faveur de la condition féminine (« Gniani Sara »), la solitude (« Degui N’Kelena ») ou encore les maux que la notoriété lui attire (« Sarama ») et qu’elle s’encourage à dépasser dans « Dily Oumou ».  Considérée  à travers le monde comme une des ambassadrices de la musique malienne  les plus douées Oumou Sangaré avec ce  Timbuktu nous offre un disque particulièrement dépaysant et bien produit.

Timbaku, Oumou Sangaré,  World Circuit Records, 2022













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire