lundi 31 mai 2021

Spéciale Musique




Delta Goodrem

Cette semaine Blog de Phaco vous recommande trois opus aux climats délicieusement variés : Bridge Over Troubled Dreams (Delta Goodrem), You Hear Georgia (Blackberry Smoke) et Butter Miracle Suite One (Counting Crows). 4 ans après Wings Of The Wild Delta Goodrem nous revient avec Bridge Over Troubled Dreams (11 titres), un disque personnel où l'artiste évoque sa vie et dont chaque chanson à l'origine a été écrite au piano. Egalement comédienne, l'Australienne, pianiste et auteure-compositrice-interprète mène depuis le début des années 2000 une intéressante carrière musicale dont le répertoire s'oriente vers la musique classique, le pop, le rock et la soul.


Ce nouvel opus se profile parfois inégal avec des titre plutôt redondants comme « Keep Climbing » ou « All of my Friends » trop typés Cécile Dion. En revanche, Bridge Over Troubled Dreams séduit avec d'excellents titres aux saveurs soul et gospel comme « Kill them with kindness » ou « Crash ». Le disque propose des climats variés, du disco funky « The power » à « Dear Elton », ballade scintillante et baroque aux rythmes recherchés en hommage au Rocket Man en passant par l'entraînant folk-rock légèrement orchestré de « Billionaire » . 






Bridge Over Troubled Dreams, Delta Goodrem, Sony Music Entertainment, Australie, 2021


2



Blackberry Smoke + The Black Bettys

Emmené une nouvelle fois par leur leader Charlie Starr (chant/guitare) à la voix légèrement embrumée (comme tout bon southerner !) Blackberry Smoke nous revient - cinq ans après Kentucky - avec un nouvel opus intitulé You Hear Georgia (10 titres). Fidèle à leur style direct et raffiné Blackberry Smoke marie toujours aussi habilement divers courants de la musique américaine : country, blues, folk, rock. Par la puissance du jeu de guitares et le sens mélodique le groupe de Géorgie se profile comme le plus pur héritier de Lynyrd Skynyrd.


Quoique un cran en-dessous des excellents Holding All the Roses (2015) et Like an Arrow (2016) You Hear Georgia se profile un bon cru avec des titres variés et agréables : « Hey Delliah », blues paresseux et groovy ; «You Hear Georgia », titre rock hyper puissant avec ses arêtes de bottleneck à la Lynyrd ; « All Rise Again », hard rock reptilien aux saveurs blues. L'on signalera la présence de Jamey Johnson   (« Lonesome For A Livin ‘») et celle de Warren Haynes (« All Rise Again » ) sans oublier les choeurs délicieusement chaloupés de The Black Bettys.





« You Hear Georgia » live (février 2021)

You Hear Georgia, Blackberry Smoke, 3 Legged Records, USA, 2021

3



Counting Crows 

Depuis Somewhere Under Wonderland en 2014 Counting Crows n'avait rien sorti. Ce nouvel opus intitulé Butter Miracle, Suite One remet d'actualité cet intéressant groupe de folk rock et de rock alternatif américain, originaire de Berkeley, en Californie et devenu célèbre à partir de 1994 avec la sortie du disque August and Everything After, dont est issue Mr. Jones, leur chanson la plus connue. Le disque, qui ne comprend que 4 titres, se révèle particulièrement réussi. L'on retrouve toujours à la base du groupe le charismatique chanteur Adam Duritz et le guitariste David Bryson (tous deux membres du groupe The Himalayans).


Si l'on repère toujours cette saveur folk rock qui fait la marque du groupe, Counting Crows s'est en revanche orienté vers un registre Classic rock plus large. Avec ses incursions vers le folk prog « The tail grass » est un titre que l'on pourrait qualifier de floydien mais aussi de dylanesque. Quant à « Elevator boots », c'est un morceau qui a un petit côté West Coast et stonien avec ses touches de piano bastringue, ses guitares zigzagantes et ses choeurs légers. Pour le timbre rauque et la cadence rapide « Bobby and the rat-rings » lorgne plutôt du côté de Bruce Springsteen. Quant à « Angel of 14 th street » c'est un morceau à la fois mélodique et très rock. 






Butter Miracle, Suite One, Counting Crows, label BMG Rights, USA, 2021










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire