lundi 22 octobre 2018

Alfons Mucha



Indissociable de l’Art nouveau, l’artiste tchèque Alfons Mucha (1860-1939) a marqué la Belle-Epoque du sceau de ses élégantes affiches stylisées. L’historienne d’art Valérie Mettais lui consacre un intéressant livre illustré, présentant la vie et l’œuvre du peintre.


A l’heure du succès de l’expo Autour d'Alfons Mucha au Grand Palais l’on redécouvre cet artiste, à la fois célèbre et méconnu, qui en 1878 fut recalé à Prague du concours de l’Académie des beaux-arts. Originaire de la provinciale  Moravie du Sud le jeune homme de 18 ans s’entendit dire : « Vous n’avez pas de talent et vous perdez votre temps à vouloir dessiner. Choisissez une autre profession où vous serez plus utile ».

La Danse, 1898
Lithographie en couleurs, 60 x 38 cm
Collection privée


Arrivé à Paris en 1887, Mucha allait connaître une immense popularité avec ses affiches - pour la publicité et le théâtre - de femmes aux longues chevelures et aux courbes fleuries. En feuilletant ce bel ouvrage l’on remarquera toute la diversité des supports artistiques de Mucha. Outre l’affiche, son mode privilégié, le Tchèque exprima son art à travers peintures, illustrations, photographies et bijoux. A partir des années 20 Mucha connut un certain purgatoire. Comme le signale l’auteure « le  'style Mucha', celui des affiches et de l’Art nouveau céda la place à la déferlante Art déco ».

La Musique, 1898
Lithographie en couleurs, 60 x 38 cm
New Haven, Yale University Art Gallery

En 1931, Paul Morand écrira même dans son ouvrage 1900 : « Mucha accable les murs de ces affiches où des femmes mâchent des iris ». En revanche, les surréalistes - notamment Dali - défendront vigoureusement son esthétique. Pour Paul Eduard, Mucha reste « un poète du crayon ». De ses premiers travaux décoratifs pour des revues et des théâtres à son emblématique Epopée slave - ensemble de 20 compositions mêlant allégorie, mythologie et histoire -, ce livre passe en revue l’exceptionnelle oeuvre de cet artiste, qui avait même dessiné des billets de banque!

Alfonso Mucha par Valérie Mettais, éditions Larousse, 128 pages, relié sous jaquette, 2018

A signaler : Expo Autour d'Alfons Mucha au Musée du Luxembourg (Paris)
jusqu'au 27 janvier 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire