lundi 12 février 2018

Expo Raoul Hausmann - Un regard en mouvement


© Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
Monsieur Mariano Ribas, 1933.

Le Jeu de Paume consacre une importante rétrospective à Raoul Hausmann, photographe méconnu du XXe siècle ainsi qu'artiste prolifique et passionné.


Raoul Hausmann est né en 1886 à Vienne, en Autriche. Il est l’une des figures de proue du mouvement dada. Hausmann n’a cessé toute sa vie d’inventer de nouvelles formes ; il est reconnu comme l’un des inventeurs du photomontage et de la poésie sonore. Considéré comme « artiste dégénéré » par le régime nazi, il dut fuir l’Allemagne en 1933. Après trois ans en Espagne et un passage par la Tchécoslovaquie, il arriva en France et se réfugia, à partir de 1939, à Peyrat-le-Château. En 1945, il s’installa à Limoges où il restera jusqu’à sa mort en 1971.

© Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart
Maison paysanne (Can Rafal), 1934.

L’expo Raoul Hausmann - Un regard en mouvement propose un large panorama de cette oeuvre à la fois nostalgique et moderne. On peut y découvrir sa vision photographique particulièrement novatrice provenant de ses visites de petits villages côtiers de la Baltique et de la Mer du Nord. Inlassablement, Hausmann y photographia le sable, l’écume, les tourbières, les courbes des dunes, le blé ou même de simples brins d’herbe ! Egalement, Hausmann y promena sa fascination tranquille sur des objets aussi banals que râpes à fromage, chaises cannées, corbeilles en osier, tous objets troués qu’il inonde souvent de lumières étranges.

© ADAGP, Paris 2018 © Berlinische Galerie - Landesmuseum für Moderne Kunst, Fotografie und Architektur/VG Bild-Kunst, Bonn
Enfants de la Frise, entre 1927 et 1933.

Egalement, le nu est très présent dans l'expo, laissant voir la fascination du photographe pour le corps de sa maîtresse Véra Broido. Il ne cessa d'en capter des effets d'angles et de lumières. Egalement, parmi plus de 130 clichés en noir et blanc, on remarquera la dimension architecturale des photos de l'artiste allemand, comme à Ibiza, petite île alors oubliée du commerce des hommes. Haussmann y scruta avec passion cette architecture populaire, cubique et atemporelle, composée d'innombrables maisons blanches. Hausmann fut aussi écrivain. On lui doit onze ouvrages mêlant toutes les facettes de son art, des poèmes illustrés de bois gravés jusqu’à un ouvrage sur la mélanographie (la transformation photographique d’objets), mais également des travaux de réflexion sur le mouvement Dada et le monde moderne.

Expo Raoul Hausmann - Un regard en mouvement
Jeu de Paume
1, place de la Concorde
Paris 8e
horaires : mardi (nocturne) (11 h-21 h) ; mercredi à dimanche (11 h-19 h), fermé le lundi

jusqu'au 20 mai 2018

© ADAGP, Paris 2018 © Berlinische Galerie - Landesmuseum für Moderne Kunst, Fotografie und Architektur/VG Bild-Kunst, Bonn
Dune mobile, septembre 1931.





















































Aucun commentaire:

Publier un commentaire