lundi 6 juin 2016

Frei Otto, l'architecte visionnaire, « pionnier des matériaux légers »


Toitures du centre olympique de Munich (avec Günther Behnish et Fritz Auer), 
1970-72 photo ©  Frei Otto

Pavillon du Japon, Expo 2000, Hanovre 2000
photo Hiroyuki Hirai

Frei Otto (1925-2015)

Récemment disparu, l’Allemand Frei Otto  fait partie des précurseurs de l’architecture bionique. S’inspirant des formes organiques pour la réalisation de structures, son langage formel est inspiré par l’étude de la nature. Parmi ses principales réalisations, l’on signalera le Pavillon des Floralies nationales de Kassel (1955), la volière du zoo de Munich (1975) ou encore son Eco-immeuble à Berlin (1986-89).


Pavillon des Floralies nationales de Kassel, 1955


Frei Otto  © - Institute for Light Weight Structures Archive


Pavillon des Floralies nationales de Cologne, 1957
photo  ©   Frei Otto


Pavillon allemand pour l’Exposition universelle de Montréal (avec Rolf Gutbrod), 1967

Frei Otto lors de l'inauguration


Volière du zoo de Munich, 1975
photo © Frei Otto

photo © Frei Otto

Frei Otto a toujours cherché à faire coïncider forme et structure et a étudié avec attention autant les formes produites par la nature que les architectures basées sur la tension de toiles et de fils comme les tentes ou l’architecture de Gaudi. Fasciné par les bulles et les films liquides, il se montre un observateur tout aussi attentif des formes vivantes. C’est leur caractère souvent minimal qui le fascine et qu’il tente d’imiter dans ses créations. Bien qu’elle soit pour l’essentiel antérieure au développement des membranes, son œuvre constitue un jalon essentiel sur le chemin qui mène à l’architecture textile d’aujourd’hui.

extrait d’un article paru sur le site Textile / Art, 2015


La tente intérieure du Diplomatic Club en 1980 à Riyad en Arabie saoudite, 
imaginée par l'architecte allemand Frei Otto. 1980,
photo  ©   Frei Otto

photo  ©   Frei Otto


Hall at the International Garden Exhibition, Hambourg, 1963
photo  ©  Frei Otto


Institute for Light Weight Structures, interior, 1967, University of Stuttgart in Vaihingen
photo  © Atelier Frei Otto Warmbronn


Umbrellas for Pink Floyd’s 1977 concert tour of the United States, 1977
photo  ©  Frei Otto


 « City in the Artic » model, 1971



 Eco-immeuble à Berlin, 1986-89


Eglise à Hutching (Brême)


La Otto Residence réalisée avec Rob Krier en 1967 à Warmbronn près de Stuttgart


Disparition de Frei Otto, Prix Pritzker 2015 (titre de l’article)

L’architecte allemand Frei Otto, âgé de 89 ans, est décédé lundi 9 mars 2015 après s’être vu remis le prix Pritzker pour l’ensemble de son œuvre. Le jury du prix a souhaité récompenser ce « chercheur, inventeur, ingénieur, constructeur, écologiste, humaniste, et créateur de bâtiments et d’espaces mémorables » Libre à l’image de son prénom, Frei Otto s’est rapidement affranchi de l’architecture en tant que masse construite et imposante. Lorsqu’il était étudiant à l’Université technique de Berlin en 1948, il travaillait déjà à la confection de structures légères et ouvertes sur la nature, peu onéreuses et temporaires. Lorsqu’il ouvre sa propre agence à Berlin quelques années plus tard, il prépare en parallèle une thèse au sujet évocateur « Le toit suspendu, forme et structure ». Il ne cessera ensuite de développer son idée de la légèreté via des maquettes, prototypes échelle 1 et réalisations tels que le pavillon allemand à l’Exposition universelle de 1967 à Montréal, les toits des équipements sportifs du Parc Olympique de Munich en 1972 ou encore le pavillon japonais de l’Expo 2000 à Hanovre. Au sein de conférences, livres et enseignements, Frei Otto n’hésitait pas à partager cette « architecture sensible » qui lui est propre. « Son travail de pionnier dans le domaine des structures légères à la fois adaptables et modifiables, et qui utilisent soigneusement des ressources limitées, est aussi pertinent aujourd’hui qu’il y a 60 ans » souligne le jury du prix Pritzker.

Laurie Picout,  dans L’Architecture d’Aujourd’hui, mars 2015

Frei Otto, 2000 Photo © Ingenhoven und Partner Architekten, Düsseldorf









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire