lundi 8 mars 2021

50 ans de sculpture monumentale en Normandie



Rassemblant près de 200 oeuvres et plus de 150 photos, ce Beau-Livre  présente un panorama inédit  sur la sculpture dans l'espace public normand depuis 1968. Les sculptures contemporaines occupent peu de place dans les guides touristiques. L'ouvrage de  Julie Borel, directrice de l'association culturelle normande Le Hangar, et de Marie-France Lavalade, historienne de l'art, propose au lecteur une attrayante découverte  de ces sculptures monumentales mais aussi met à l'honneur  des  sculpteurs souvent méconnus du grand public.  Deux années de périples en Normandie et de travaux de recherche ont abouti à la réalisation de ce livre abondamment illustré et documenté, à la fois livre d'art et ouvrage de référence. 

Grandcamp-Maisy (Calvados) Yao Yuan,
La Paix dans le monde, 2004 
© Julie Borel

Découpé en cinq chapitres (un par département) et trois annexes (cartes des villes, index des sculpteurs et index des noms de lieux),  50 ans de sculpture monumentale en Normandie donne des informations précises sur chacune des sculptures rencontrées. Et force est de constater en parcourant ce livre que ces sculptures n'occupent pas seulement les grandes villes normandes (Le Havre, Caen, Alençon ou Cherbourg)  mais sont aussi très présentes dans des lieux  confidentiels comme par exemple  la petite commune de Saint-Michel-de-Montjoie (Manche), dotée d'un intéressant musée en plein air qui abrite des oeuvres de sculpteurs ou Barentin (Seine Maritime), qui réunit plus de cent sculptures que le promeneur peut découvrir au hasard du chemin.

Evreux (Eure)
Cyrille André (né en 1972),
  Bâtisseur de cathédrale, 2018
© Julie Borel

Il semble difficile de catégoriser toutes ces sculptures, que généralement l'on découvre  au détour d'un  parc, d'une place, d'un rond-point ou de lieux plus culturels. En effet, chaque artiste a comme l'on dit « son propre style ». L'oeuvre de Christophe Charbonnel se faufile dans un courant classique issu de l'Antiquité.  Son esthétique rappelle les statues grecques. Le parc de Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine Maritime), d'accès libre et gratuit,  héberge une quinzaine de sculptures dont celles de Charbonnel. Quant au  sculpteur brésilien Sergio de Camargo,  il  travaille sur les formes  et les contrastes d'ombre et de lumière. Sa sculpture emblématique  Tour  modulée, composée de 185 modules  en marbre blanc  de Carrare, domine la rade de Cherbourg. 

Mont-Saint-Aignan (Seine Maritime) Jean-Gabriel Coignet (né en 1951), 
Sculpture transparente n° 8, 1991
© Julie Borel

Michel Beck, lui, s'oriente vers  une austère stylisation géométrique, comme dans son effigie de André Marie (maire de Barentin)  dont ni les traits du visage ni les vêtements sont identifiables. L'on signalera aussi Cyrille André, qui taille dans la matière des œuvres figuratives animales, humaines ou hybrides surdimensionnées. Qu’elles soient en bois, en résine polyester ou en fonte d’aluminium, toutes les sculptures de l’artiste interpellent, au-delà même de leur imposante stature. Librement inspiré du Sisyphe  de Titien et des Cariatides de Rodin, l'on peut découvrir à Evreux son emblématique Le Bâtisseur de cathédrale, qui invite le passant à une méditation pour le moins ovniesque ! De nos jours, comme nous le suggère ce nouvel ouvrage recensant une centaine d'artistes, la sculpture est descendue de son piédestal divin et élitiste, envahissant  tout, à la conquête de nouveaux territoires plus proches des gens !

Julie Borel & Marie-France Lavalade, 50 ans de sculpture monumentale en Normandie, Beau-Livre, broché, éditions OREP, 2021


Aucun commentaire:

Publier un commentaire