lundi 7 juin 2021

Peace of mine, le nouvel opus de Laura Prince

Chanteuse franco-togolaise et auteure-compositrice inspirée, Laura Prince sort Peace of Mine, un premier opus particulièrement réussi papillonnant entre jazz atmosphérique, musique classique et sonorités africaines.

L'on dit parfois que certaines vocalistes utilisent leur voix comme un instrument de musique !  Assurément  c'est le cas de Laura Prince, qui promène sa voix chaude et mélodique de façon nonchalante sur cet opus riche de de 9 titres. Le disque  se caractérise par une musique à la fois simple et recherchée, avec beaucoup de feeling dans la voix  comme sur le sobre et mélancolique « In your eyes » ou le morceau « So Unconditional », imprégné d'une belle ferveur soul contenue.

 Laura Prince

Quant au titre éponyme « Peace of mine », il peut rappeler - par le tempo plutôt lent - Norah Jones ou Mariah Carey. L'on signalera aussi la qualité et la cohérence des arrangements du pianiste martiniquais Grégory Privat, qui donne une forte impulsion à l'ensemble de ce CD, imprégné d'énergie douce et de saveur cosmopolite. Outre Grégory Privat au piano et à l'orgue, Laura Prince est accompagnée par Tilo Bertolo à la batterie, Zacharie Abraham à la contrebasse, Inor Sotolongo à la percussion et par un quatuor à cordes aux interventions feutrées et discrètes, composé de Guillaume Latil, Gabrielle Lafait, Johann Renart et Jules Dussap.

La variété de climats sur Peace of mine  fait mouche comme sur « Flying until », morceau batifolant autour d' un crescendo piano-percussions entre aériennes parties vocales et sonorités  classique et jazz-world.  Autre titre intéressant « Musical inspiration »  est porté par de légers choeurs et le chant affirmé de Laura Prince. La chanson serpente entre chien et loup autour d'un élégant crescendo piano-contrebasse-percussions.  Porté essentiellement par un piano/chant (mais sans être poussif !)  « Save me» séduit par  une impétueuse rythmologie jazzy. Quant à « Scared of dark », c'est une chanson à l'énergie dansante, oscillant élégamment entre rythmes latino et musique de film. Au final, Peace of mine se révèle un  premier opus des plus convaincants !    

Laura Prince, Peace of mine, France, label Idol /CQFD, 2021















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire