lundi 25 mai 2020

Spéciale Musique



Flamenco revival, jazz fusion, rock arty, pop atmosphérique ou autres délicieuses sonorités urbaines… Cette semaine Blog de Phaco vous recommande chaudement plusieurs récents opus aux climats agréablement variés : A Different Port de Medicine Men, Changesnobowie de David Bowie, Dark Matter de Moses Boyd et Lo Que Te Falta  de Solea Morente.


1

Medicine Men

Bonne surprise avec le retour des Ecossais de Medicine Men, qui sortent - 3 ans après leur 1er CD Into the Light - l’excellent A Different Port. Avec leur sens intuitif du rythme et de la mélodie la formation arpente toujours aussi efficacement des styles différents, du rock psychédélique à la dance music en passant par la new wave ou le pop rock. Les 10 titres de A Different Port rappellent d’ailleurs autant les percutants exercices nostalgiques de Brit’s pop d’un Blur que la pop groovy atmosphérique des Australiens de Tame Impala, qui viennent d’ailleurs de sortir un CD [The Slow Rush]. (L’on pense d’autant plus aux Kinks sur A Different Port que le timbre du chanteur Ian Mackinnon’s rappelle celui mystérieux de Ray Davies.) Les morceaux se profilent variés et accrocheurs. Lorgnant subtilement vers la synth pop des eighties (vocalises et claviers) « We First Met » rappelle à la fois The Buggles et le The Cure de « Just Like Heaven ». On signalera aussi le classieux instrumental « Necropolis » aux sonorités Krautrock/Tangerine Dream et la pop mélodique diablement sixties de « Graveyard lady ».
Au final une très agréable fusion de styles dans le registre pop et léger !

Medicine Men, A Different Port, Last Night From Glasgow, UK, 2020

« We First Met » -  Medicine Men



2


A l'origine « ChangesNowBowie » est une séance d’enregistrement de neuf titres produite pour la BBC à l’occasion du 50e anniversaire de David Bowie, le 8 janvier 1997. Cette émission comprenait une interview du chanteur par Mary Ann Hobbs et des messages d’anniversaire de Scott Walker, Damon Albarn, Bono, Robert Smith et bien d’autres. Cette séance principalement acoustique produite par David Bowie, Reeves Gabrels et Mark Plati offre des relectures dépouillées de quelques-uns de ses titres favoris. Ces versions orientées acoustique - et donc plus introspectives - ne manquent pas de charme. On  redécouvre des titres emblématiques de sa longue carrière comme   « The Man Who Sold The World »  (une version qui fait étrangement penser à celle du Nirvana Unplugged !), le délicat « Aladdin Sane », le mélodique  « Repetition » , la chanson hommage « Andy Warhol », le nostalgique  «Lady Stardust » ou le plus confidentiel « Shopping For Girls » (morceau tiré de sa période Tin Machine). Ces versions sont davantage orientées vers le folk comme « The Supermen » à l'origine très rock. Seule exception : le « White Light Heats »   de Lou Reed presque grunge avec le solo énergique de Reeves Gables.
Au final  un disque de versions inédites à recommander pour redécouvrir les meilleures chansons du patrimoine bowien !

David Bowie, ChangesNowBowie, Warner/Rhino/parlophone, 2020, disponible déjà en streaming et en CD (à partir du 20 juin)

« Lady Stardust »  - Bowie


3




Moses Boyd

Issu de la scène Jazz de Londres, Moses Boyd est réputé pour ses diverses collaborations avec des gens comme Four Tet, Sampha, Sons of Kemmet ou Little Simz. Dark Matter est son second album solo. Et l'on apprécie dans ce style jazz urbain tout personnel l'alliage original entre instrumentation classique (cuivre, contrebasse, batterie...) et de multitude sons de samples appuyant des rythmiques complexes et élaborées. Comportant 10 titres l'opus de ce batteur de formation, expert en sons, impressionne agréablement. On signalera l’agréable afrobeat sur le morceau « BTB », les entraînants rythmes d’Afrique du Sud sur le titre « Y.O.Y.O » sans oublier la belle voix soul-jazz de Poppy Ajudha sur Shades of You. Quant à « Only You » et « Far Gone » ils proposent de toniques exercices de fusion entre jazz et garage.
Au final un savoureux alliage d’instrumentation synthétique et d’interprétation jazz!

Moses Boyd, Dark Matter, Exodus Records, UK, 2020





4


Lo Que Te Falta est le troisième album de Soleá Morente. Produit par David Rodríguez, c’est certainement son album le plus affirmé et le plus mature. Sole Morente partage l’écriture de ses chansons avec d’autres grands auteurs modernes, tels qu’Ana Fernández-Villaverde, David Rodríguez ou J de Los Planetas. Lo Que Te Falta est un album de pop savoureux, mariant sonorités exotiques et modernes. Soleá Morente est un personnage emblématique de la scène musicale espagnole. Elle est la fille du  chanteur de flamenco Enrique Morente et de la danseuse Aurora Carbonell. Comme son père, elle a toujours aimé mélanger tradition et modernité. Ainsi, son flamenco navigue entre raï et rumba sur « Coca-Cola », puis devient boléro contemporain sur « No Puedo Dormir ». Au milieu des guitares, pianos, claviers et percussions, elle fait participer son frère Kiki Morente sur « Pero Es De Noche », et sa sœur Estrella Morente, sur « Condiciones De Luna ».

Au final un opus lumineux traversé par les rythmes syncopés de l'Espagne profonde et sachant s'inscrire dans un environnement musical moderne !

Soleá Morente, Lo Que Te Falta, Elefant Records, Espagne, 2020




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire