lundi 2 septembre 2019

Poptosis, le nouvel opus de Fraud Prophets



Avec Poptosis la formation américaine Fraud Prophets propose un disque de jazz fusion à la fois percutant et mélodique.


Fraud Prophets, c’est la rencontre artistique entre deux musiciens de studio, Sean Halley (guitare, basse) et Nate Morton (percussions), ayant abouti à ce premier opus de 10 titres reflétant leurs goûts éclectiques. Dès le 1er titre de cet opus instrumental « I think I just said that » on sent à travers ce titre atmosphérique imprégné de blues groovy et mâtiné d'une touche country la patte du Steve Morse des Dixie Dregs, plus connu aujourd’hui au sein de Deep Purple.

Fraud Prophets

D’emblée Poptosis sent bon la fusion, ouvert à des climats funky «(« Two steps back »), blue grass (« Eat a frog ») ou même heavy (« Skronktastic »). Evitant les écueils de la virtuosité inutile ou du pur exercice de style (si fréquents dans l’univers rock orienté guitares) Fraud Prophets offre à entendre une musique fraîche et atmosphérique avec une ingéniosité personnelle. On devinera  au fil des morceaux certaines influences comme Weather Report, Chicago ou Jeff Beck. En conclusion   Poptosis réunit toute la saveur et la puissance rythmique que peut offrir un jazz-rock instrumental de qualité.

Poptosis,  Fraud Prophets, Autoproduction, USA, 2019










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire