lundi 25 mars 2019

Street art végétal - Carnet de poésie naturelle en milieu urbain



Dans Street art végétal - Carnet de poésie naturelle en milieu urbain, l'artiste de Land Art Marc Pouyet propose une étonnante déambulation urbaine à travers 400 créations pleines de charme !


Les créations de Marc Pouyet s'invitent dans les moindres recoins de la ville : ses murs, le mobilier urbain, les trottoirs, les bancs, les fontaines, les portes... Mariant le Land Art au bitume, l'artiste, connu aussi pour son travail d'illustrateur pour enfants, nous emmène dans son livre à travers un voyage insolite aux quatre saisons. Dans cette drôle de randonnée écolo ludique les feuilles de châtaignier et des épines de prunellier y décorent les bancs, des fleurs ornent les compteurs et servent de messages botaniques à caractère informatif, des amas de pommes de pin forment un grand mandala urbain... Baignant à la fois dans la verve humoristique et dans la plus pure poésie ludique toutes ces créations-jeux nous invitent à poser un regard nouveau  sur les objets de notre mobilier urbain. Avec son land-art modeste et malicieux, composé avec des éléments glanés en pleine nature ou piochés dans le jardin, Pouyet questionne à sa façon l'histoire et la destination même des lieux. On reconnaîtra  dans le livre certains endroits emblématiques de la capitale comme le Jardin du Luxembourg ou les quais de la Seine. Sortant des galeries d’art et des musées pour aller transformer la nature à leur façon, les artistes du Land Art utilisent les matériaux de la nature comme du bois, des feuilles, des fleurs, avec toujours cette conscience aiguë que leur art, par nature, se métamorphosera au gré du vent, de la pluie ou du soleil. Les écolo-poétiques photos de Marc Pouyet nous laissent entrevoir cette beauté fugitive, cet espace temps délicieux dans lequel matière et nature jouent à cache-cache avant de s'éclipser.

Marc Pouyet, Street art végétal - Carnet de poésie naturelle en milieu urbain, éditions Plume de carotte, format 22 x 28 cm, 160 pages, 2018








Aucun commentaire:

Publier un commentaire