lundi 16 avril 2018

On a 20 ans pour changer le monde





Documentaire de Hélène Médigue, On a 20 ans pour changer le monde scrute les problématiques de notre agriculture et informe sur les solutions novatrices induites par l'agroécologie.


Réalisé sans voix off et privilégiant des échanges verbaux spontanés, On a 20 ans pour changer le monde nous présente divers interlocuteurs clés de la chaîne agricole : agriculteurs et futurs agriculteurs, entrepreneurs, industriels, politiques, propriétaires fonciers… A l’heure où 40 % des agriculteurs partiront en retraite d’ici 2020 [source insee] et où la production nationale baisse inexorablement (en 15 ans chute de 12 % pour les légumes et 26 % pour les fruits) [source : www.agreste.agriculture.gouv.fr] ce documentaire se révèle en pleine actualité.

On a 20 ans pour changer le monde

Artisanal par la forme mais convaincant par ses prises de position et le modèle économique proposé, ce documentaire nous donne des infos précises sur la situation contemporaine de l'agriculture. On a 20 ans pour changer le monde nous montre sur le terrain des membres de l’association Fermes d’avenir. Créée fin 2013 par Maxime de Rostolan, cette association a pour principale ambition d’accélérer la transition agricole. Ils nous exposent leur projet ambitieux, que ce soit outre Maxime de Rostolan, l'ingénieure Hélène Le Teno, Paul Charlent (le fondateur d'Alancienne), Pierre Pageot ou Xavier Mathias, ce dernier se consacrant à la formation en maraîchage biologique et techniques potagères, aussi formateur pour Fermes d’Avenir.

On a 20 ans pour changer le monde

Egalement, le documentaire nous montre leurs membres envisageant de façon concrète le futur du monde agricole avec diverses personnalités. On y croise le monde politique (Nicolas Hulot, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron), des industriels (Christian Courtin-Clarins), des agriculteurs traditionnels convertis à l’agroécologie. Un des interlocuteurs souligne justement dans le film que le passage d’un agriculteur traditionnel au bio peut être vécu difficilement sur le plan psychologique. Regroupé autour de plusieurs activités - Production, Formation, Sensibilisation et Financement - l’ambitieux projet de l'association nous sensibilise face à l'urgence d'une transition de l’agriculture traditionnelle vers l’agroécologie, tout en semblant conscient des erreurs à éviter comme multiplier ces fermes d'avenir à toute vitesse - ce qui ne serait pas un gage certain de qualité.

On a 20 ans pour changer le monde

Tout le monde connaît la gravité de la situation agricole française : 60 % de sols morts, rongés par les pesticides et autres intrants chimiques. Réaliste sans être austère, le documentaire nous rappelle avant tout l’absurdité et la nocivité de plus un demi-siècle d'inconscience de tradition chimique dans l’agriculture avec son lot de surmortalité, de surcoût pour la sécurité sociale et de désastre écologique.

On a 20 ans pour changer le monde

Au final, c'est un échec à la fois humain, économique et social. On ne peut donc qu’encourager ce type d'associations contribuant au profit de l'alimentation future et du bien-être des consommateurs. Le subtil et tonique documentaire de Hélène Médigue nous montre que l'agroécologie constitue la solution la plus rationnelle à la crise agricole actuelle. En important moins, en étant plus autonome, nous améliorons aussi la production. Cette transition vers l'agroécologie, qui permet une diminution des pesticides, semble désormais bien engagée. Du moins il faut l'espérer car elle concerne la santé de tout le monde.

durée : 1 h 26

On a 20 ans pour changer le monde, un film de Hélène Médigue, France, 2018

On a 20 ans pour changer le monde




































Aucun commentaire:

Publier un commentaire