lundi 29 juillet 2013

Auguste Perret, le maître du béton



Maison-atelier Van Rysselberghe, 14, rue Claude-Lorrain, Paris 16e


(façade), immeuble d'habitation (1903) situé au 25 bis, rue Franklin, Paris 16e

Auguste Perret (1874-1954)


Architecte français, Auguste Perret s’attache dans ses réalisations à rechercher une esthétique du béton armé [la maison-atelier Van Rysselberghe et l’immeuble Franklin à Paris]. A la fois novatrice et classique, son œuvre est diversifiée : bureaux, églises, immeubles d’habitation, musées, bâtiments industriels… En 1945, il fut chargé de la reconstruction de la ville du Havre. Il est passé à la postérité pour son utilisation audacieuse du béton.



Théâtre des Champs-Elysées (1913), 15, avenue Montaigne, Paris 8e


Eglise Notre-Dame du Raincy, Le Raincy (Seine-Saint-Denis)


(b)


Immeuble d'habitation, 51, rue Raynouart, Paris 16e

C'est le premier immeuble parisien en béton armé.
 Auguste Perret  y installa son agence d'architecture.  Il y habita jusqu'à sa mort en 1954. 


Immeuble d'habitation, 25 bis, rue Franklin, Paris 16e


Villa de M. Nubar Bey à Garches (Hauts-de-Seine) 


Maison-atelier Dora Gordine, 21, rue du Belvédère, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) 


Conseil économique et social (ancien Musée des Travaux publics, 1937-1946)
place d'Iéna, Paris 16e


(b)


(c)

L'escalier à double circonvolution est, sans appui intermédiaire, une véritable prouesse technique


Immeuble Perret, Le Havre (Seine-Maritime)


(b)

le hall d'entrée



vidéo Le Havre (France) by Auguste Perret





Maison Mela Muter, 114, rue de Vaugirard, Paris 6e 


Maison de Georges Braque, 6, rue Georges Braque, Paris 14e


Hôtel Gaut, 8, rue Nansouty et 2, square Montsouris, Paris 14e


Immeuble d'habitation, 119, avenue Wagram, Paris 17e


Usine des horlogeries Dodane, Besançon (Doubs)





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire