lundi 8 juin 2020

El Bando Bueno, le nouvel opus de SR. Chinarro



Deux ans après Asuncion Sr Chinarro fait son grand retour discographique avec El Bando Bueno, aventureux opus orienté vers une pop mélodique, ouverte autant à la musique traditionnelle espagnole qu’aux sonorités modernes.


Chanteur et auteur-compositeur inspiré le Sévillanais Antonio Luquer a formé son groupe Sr Chinarro au début des années 90. Issu de la scène indépendante Luquer est un artiste assez atypique, revendiquant à la fois sur le plan musical ses racines espagnoles et des influences new wave/post rock comme The Cure, Joy Division, New Order ou The Dream Syndicate.

SR. Chinarro

En outre, les textes de Sr Chinarro sont marqués (sans excès !) par un goût de la métaphore et un certain humour surréaliste. Sur la pochette de l‘album El Bando Bueno apparaît le visage du chanteur, remplaçant celui de la célèbre peinture d’El Greco. Comportant 9 titres ce 17e opus se profile autobiographique et Luquer y exprime sa vision actuelle du monde à travers plusieurs thèmes comme l’écologie (« Planeta B »), la politique (« Una Famiglia Reale »), le mal de vivre (« Depresion) ou les mythes (« La odisea »). Subtilement, l’osmose prend à travers ce lot de textes variés - à la fois sarcastiques ou sombres - et cette musique colorée, rythmée,  gaie, presque world. 


Efficace morceau « Una familia reale » ouvre le CD avec un entraînant crescendo guitare/batterie/synthés sur fond de pop electro. Avec ses parties de synth pop « No recuerdo » est un autre titre agréable, lorgnant vers la new wave et les Nouveaux Romantiques. Morceau typiquement atmosphérique « Telarana » est propulsé par le timbre à la fois sobre et théâtral de Luquer et par  la puissance des synthés style Krautrock//Klaus Schulze. Quant à « Sabanas Santas », il lorgne vers la rumba et le reggae. Imprégné par un parfum des Caraïbes le titre s’étire, à travers la nonchalance d’une pop légère, autour d'un mélodique crescendo guitare/percussions/accordéon.


« Planeta B » oscille tout aussi agréablement entre rumba paresseuse et pop bluesy avec des sonorités de claviers vintage style prog. « Depresion » est une ballade pop rock bien ficelée, propulsée par et le chant expressif de Luquer et de belles parties de guitares style West Coast. On signalera aussi pour sa rythmologie efficace « Aplauso », qui lorgne vers New Order et The Talking Heads. El Bando Bueno se révèle au final un excellent opus. La post pop mélancolique et rythmée de Sr Chinarro possède décidément toujours ce même charme indéfinissable! 

El Bando Bueno, SR. Chinarro, Mushroom Pillow label, Espagne, 2020










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire