lundi 31 mars 2014

Kanou, le nouvel opus de Mamani Keïta



4e album de la chanteuse malienne Mamani Keïta, signé pour la première fois sous son seul nom, Kanou compte 11 titres chantés en bambara. Pour cet album de world music, dont elle signe les textes et la musique, l’ancienne vocaliste de l’Orchestre national du Mali - arrivée en France dans les années 90 - a collaboré avec Djeli Moussa Kouyate et Marc-Antoine Moreau, qui proposent de subtils arrangements. Propulsé par de chatoyants rythmes mandingues et la voix chaude et puissante de Mamani Keïta (« Djighia », « Mogobaou »), Kanou séduit par ses sonorités africaines à la fois modernes et ancestrales, enrichies par la guitare, les percussions et le son mélodieux du ngoni (harpe-luth), instrument traditionnel de l’Afrique de l’Ouest. L’on découvrira dans  Kanou - opus aussi varié qu’étoffé - son groove dansant (« Dounia », « Deliko »), ses excentricités électro et jazz fusion (« Fanatan »), ses entêtants crescendos guitare/ngoni/percussions (« Kanou ») et bien sûr ses arabesques vocales voyageuses (« Demissenou »). Enrobé par la délicatesse instrumentale et le chant mélodique de Mamani Keïta, Kanou est un disque aussi original qu’attachant.


Mamani Keïta,
Kanou, world village - harmonia mundi, 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire