lundi 4 mars 2013

Le réalisme parodique des sculptures de Claes Oldenburg



Claes Oldenburg et Coosje van Bruggen, Spoonbridge and Cherry
 Minneapolis Sculpture Garden, Etats-Unis

Claes Oldenburg et Coosje van BruggenMistos (Allumettes),  Barcelone, Espagne

Claes Oldenburg

Issu du pop art et figure emblématique de l’art de la seconde moitié du XXe siècle, le sculpteur américain Claes Oldenburg, né en 1929 à Stockholm, puise son inspiration dans l’environnement urbain. Ses réalisations gigantesques, souvent disséminées dans les espaces publics, peuvent séduire ou agacer mais en imposent par leur réalisme parodique. Bon nombre de ses œuvres ont été créées avec la collaboration de sa femme Coosje van Bruggen (1942-2009), sculptrice et historienne d’art.


Cupid's Span, San Francisco (Californie), Etats-Unis


Sculpture In the Form of a Fried Egg, Museum of Contempory Art, Chicago (Missouri), Etats-Unis


Green Legs with Shoes/Jambes vertes avec chaussures, Musée Ludwig, Cologne, Allemagne


Screwarch, Musée Boijmans Van Beuningen, Rotterdam, Pays-Bas



Spring, sur le Cheonggyecheon, Séoul, Corée du Sud



Crusoe Umbrella, sur Nollen Plaza, Des Moines (Iowa), Etats-Unis



Tumbling Tacks, Kistelos-Museet, Sevnaker, Norvège



Profiterole, National Gallery of Art, Washington, Etats-Unis



Saw, Sawing, Tokyo Big Sight, Tokyo, Japon



Binoculars, sur Main Street, Venice (Californie), Etats-Unis



Floor Burger, Art Gallery of Ontario, Toronto, Canada



Knife Ship, Musée Guggenheim, Bilbao, Espagne



La Bicyclette ensevelie (Buried Bicycle), parc de la Villette, Paris, France



Lipstick on Cater Pillar Tracks, Morse College Courtyard, Yale (Connecticut)
 Etats-Unis



Shuttle cocks, Nelson-Atkins Museum, Kansas City (Kansas), Etats-Unis



vidéo Claes Oldenburg : The  Sixties




























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire