lundi 24 décembre 2012

L'architecture moderne à Paris

127 logements (1969)
architectes :  Mario Heymann et Roger Anger
31, rue Saint-Ambroise, Paris 11e


Logements de standing (1912)
architecte : Henri Sauvage
26, rue Vavin, Paris 6e

"L'architecture est un art qui se parcourt, qui ne se raconte pas. L'espace échappe au langage, et pourtant je tiens qu'il y a une pensée spatiale spécifique", a écrit en 1986 Christian de Portzampac. L'architecture moderne à Paris peut surprendre : matériaux, techniques, styles, doctrines s'y bousculent en un mix détonant depuis plus d'un siècle. Ecoles, banques, crèches,  théâtres, ambassades, tours, logements sociaux ou de standing, rien n'échappe à l'expérimentation architecturale parisienne, qui est tout sauf consensuelle....

Ambassade du Vietnam (1977)
architecte : Vo Thanh Nghia
62, rue Boileau, Paris 16e



Maison de verre (1931)
architecte : Pierre Chareau
31, rue Saint-Guillaume (dans la cour), Paris 7e



Bureaux (1933)
architecte : Raymond Fevrier
21, rue de Chateaudun, Paris 9e


Foyer de personnes âgées (1984)
architecte : Christian de Portzampac
120, rue du Château des Rentiers, Paris 13e



Maison Tzara (1926)
architecte : Adolf Loos
15, avenue Junot, Paris 18e



Ensemble de logements (1931)
architecte : Michel Roux-Spitz
115, avenue Henri Martin, Paris 16e



Ceramic Hôtel (1904)
architecte : Jules Lavirotte
34, avenue Wagram, Paris 17e



Fondation Avicenne (ex-pavillon d'Iran)
architectes : Claude Parent, Mossem Foroughi et Hedar Ghiai
7, boulevard Jourdan, Paris 14e



Théâtre de l'Est parisien (TEP), 1987
architectes : Jean Perrotet et Alberto Cattani
15, rue Malte-Brun, Paris 20e



Institut d'Art et d'Archéologie (1927)
architecte : Paul Bigot
3, rue Michelet, Paris 6e



Tour Totem (207 logements de standing), 1978
architectes : Pierre  Parat et Michel Andrault
55, quai de Grenelle, Paris 15e



Logements sociaux (Les Orgues de Flandre), 1973-1980
architecte : Martin S. Van Treek
67-107, rue de Flandre et 14-24, rue Archereau





















































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire