lundi 1 mai 2017

Expo Sièges en société : du Roi-Soleil à Marianne



Pour sa nouvelle expo, le Mobilier national présente à la Galerie des Gobelins plus de 300 sièges, exclusivement issus de ses réserves.


Un fauteuil en acajou et bois doré provenant de la chambre à coucher du duc d’Orléans, un autre en bois doré et tapisserie de Beauvais illustrant le célèbre conte de Perrault « La Belle au Bois-dormant », un rocking-chair pimpant avec sa moderne bande de bois de merisier moulé se déroulant comme un ruban ou encore le curieux et exotique fauteuil de représentation réalisé pour le roi de Rome aux Tuileries…

© Isabelle Bideau / Mobilier national Sièges en société 

Ce rocking-chair, réalisé par l'Atelier de recherche et de création du Mobilier national d'après un projet de Richard Peduzzi, est constitué par une seule bande de bois de merisier moulé se déroulant comme un ruban.

Voici quelques-uns des meubles surprenants que l’ on pourra remarquer ! A travers 8 sections originales, le Mobilier national fait revivre le temps d’une expo une partie du patrimoine souvent méconnue. On propose ainsi au visiteur une agréable déambulation à travers l’histoire du meuble, du Roi-Soleil à Marianne. La scénographie est signée du décorateur Jacques Garcia. Outre l’éclectisme élégant de nombreux fauteuils et chaises l’on pourra découvrir d’autres curiosités délicieusement surannées comme des portes de bibliothèque en chêne sculpté des années 1740, un lit Louis XVI à la polonaise, des banquettes, guéridons et canapés sans oublier tapis, tapisseries et cartons de tapisserie. 

© Isabelle Bideau / Mobilier national Sièges en société 

Fauteuil d'un ensemble de cinq provenant de la chambre à coucher du duc d'orléans, héritier du trône, au château des Tuileries. Vers 1830. Acajou, bois doré et bronze doré, soierie. Exceptionnellement quatre des sièges de cet ensemble ont conservé leur étoffe de 1840.

Créations anciennes et contemporaines cohabitent subtilement dans une expo qui explore un long processus de création de plusieurs siècles qui a fait la renommée des ébénistes parisiens en Europe. Parmi les créations de ces 40 dernières années, l’on signalera l’amusant tabouret (en métal laqué et tissu drap) de Roger Talon, l’épique chaise longue futuriste (en cuir et métal laqué) d’Isabelle Serre, un somptueux fauteuil de Pierre Paulain pour l’Elysée ainsi qu’un autre savamment excentrique de Sylvain Dubuisson pour un ministère. 

© Isabelle Bideau / Mobilier national Sièges en société 

Production de l'Atelier de recherche et de création du Mobilier national d'après un modèle de Christophe Pillet, ce fauteuil est installé chaque année au centre de la tribune présidentielle, place de la Concorde, à l'occasion du défilé du 14 juillet.

 L’expo Sièges en société : du Roi-Soleil à Marianne a pour principal intérêt de nous faire découvrir des collections confidentielles mais aussi de montrer toute la diversité des métiers qui participent à la création de sièges : menuisiers, peintres-doreurs, tapissiers, ornemanistes (designers) et commanditaires. 

source des légendes : Mobilier national

Expo Sièges en société : du Roi-Soleil à Marianne
Manufacture des Gobelins - Galerie
42, avenue des Gobelins
Paris 13e
horaires : tous les jours (sauf lundi) : 11 h-18 h

jusqu’au 24 septembre 2017 

© Isabelle Bideau / Mobilier national Sièges en société

Fauteuil en bois doré et tapisserie de Beauvais ; bois de Paul Follot et carton de Jean Weber sur « Les contes de Perrault », «  La Belle au Bois-dormant ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire