lundi 10 août 2015

Fantaisie et charme rétro des villas de La Baule…

Villa Nord Cap (1934)
 39, allée Cavalière 

clin d’œil mauresque avec minaret ! 


Villa Régina (1905), architecte Edouard Datessen
33, avenue Pierre-Loti

Du cottage anglo-normand au mas provençal, du chalet landais ou basque aux « maisons modernes » avec toit-terrasse, disséminées entre les pins les villas de La Baule forment une des aventures des XIXe-XXe siècles parmi les plus curieuses de l'architecture balnéaire ! 


Villa Ker Loti, angle Loti/Bouchardat 


Dans cette maison fut tourné le film La Baule les Pins, de Diane Kurys. 


Villa Cap d’Ail,
145, avenue du Maréchal de Tassigny 

bâtisse typique de l’architecture balnéaire des années 30, devenue un hôtel 


 Villa Tara


Villa Escale
12, avenue Bouchardat

une frise centrale en arc de cercle

Villa Musset 


Villa Manon, construite en 1908 par Georges Lafont
39, avenue Pierre Loti


Villa Ker Vary, architecte Georges Lafont (1895)
 Esplanade François André 

l’un des derniers cottages du remblai ! 


 Hôtel Hermitage (1925) 

palace de style anglo-normand 


 15, avenue Olivier Guichard, architecte Darlu

maison en pierre rehaussée de bois peint en rouge



villa, allée des Nébuleuses



 Villa Pax, architecte M. Chauvet (1908)
 5 avenue Pasteur



autres  anciennes villas bauloises disséminées :



































Je ne sais pas quand je mourrai si j’aurai très envie d’un saule, mais du moins tant que je vivrai, c’est sous les grands pins de La Baule, que j’aimerais passer ma vie

Sacha Guitry




villas à Pornichet (XIXe-XXe siècles) :


Villa L’Orientale, architecte : Antonin Viale, vers 1910 

Bien cachée dans l’avenue de l’Hermitage, la villa Orientale dénote par son architecture mauresque. 

Ker Juliette 

En 1886, l’avocat Charles Mercier fait construire dans un parc de trois hectares la somptueuse villa Ker Juliette de style britannique dessinée par l'architecte nazairien Henri Van Den Broucke


Villa Sigurd 

Cette villa a été construite en 1888 par l'architecte Georges Lafont, architecte très prolixe sur la région et notamment à La Baule, pour un ténor de l'Opéra de Paris : Henri Sellier

la villa dans les années 1930 


Villa Ker Yette, 1890 
44, avenue du Littoral 


Villa Ker Arvor 

En 1891, Fernand Ortmans (1859-1945) fait appel à l'architecte local : Henri Van Den Broucke pour édifier une villa au milieu des pins qu'il baptise « Ker Arvor ». 



Une des frises sous les fenêtres, ces mosaïques sont très semblables à celles de Ker Juliette ou Laetitia, construites par le même architecte.

 Villa Laetitia, 1897 Architecte : Charles Mercier 
à l’angle de l’avenue Cavaro et de l’avenue Adélaïde

Dessinée par l'architecte nazairien Henri Van Den Broucke, cette villa comporte 4 étages. Construite en granit, elle est coiffée d'une toiture d'ardoise, parée.

Villa Ar Bann, vers 1900 
9, avenue des Chênes Verts 

La propriétaire Lucy Hack loue la villa à la belle saison et notamment à Alfred Bruneau qui y compose son opéra L'Ouragan en 1901. 

Ker Souveraine, architecte Georges Vachon, 1927, (également auteur du casino de Pornichet)
 202, boulevard des Océanides 

demeure classée monument historique de style néoclassique italien 


vue mer  de la terrasse


































1 commentaire: